Semaine Sainte

La semaine sainte d´écija…

 

La Semaine Sainte est la fête la plus importante d’Ecija ; elle a été déclarée d’Intérêt Touristique National. Tous les ans, avec ferveur,  des Ecijanos et des visiteurs de toutes les latitudes arrivent de toutes parts, impatients de voir leurs Statues de toujours sortir en processions. Entre toutes, on remarque particulièrement le Christ de la Santé, sculpture de 1500, le Christ de la Yedra – du Lierre de 1630, attribuée à Juan de Mesa, le Christ de l’Expiration de 1729 attribué à Montes de Oca, le Christ du Sang, œuvre de Gaspar del Aguila de 1567, ou encore le Paso du Saint Enterrement dont le cercueil en bois de 1711 est recouvert de fines plaques d’écailles de tortue avec des incrustations en argent.

Dans les lignes suivantes, nous vous proposons une plus large information sur la Semaine Sainte  offerte par le Conseil Général des Fraternités  et Confréries de la ville d’Ecija.

Consejo General de Hermandades y Cofradías de la Ciudad de Écija

Localisation et  contact: Apdo. de Correos 208. 41400 Écija (Séville) – Téléphones: 955 904 197 – 650 404 604 – www.consejohermandadesecija.org

Confrérie: ILUSTRE et FERvente fraternité et confrérie  des pénitents de la sainte entrée triomphale de jésus à  jérusalem, de notre père jésus captif, de notre mère, de notre-dame des larmes et de sainte marie dans son immaculée conception. paroisse de sainte marie.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1955

www.hermandaddelcautivo.es – www.iglesiadesantamaria.org

PROCESSION DE LA BORRIQUITA

PASO DE L’ENTREE DE JESUS A JERUSALEM

L’image sainte de Jésus entrant triomphalement à Jérusalem est l’œuvre de l’artiste sévillan Álvarez Duarte (1974). “La Borriquita”, est l’œuvre de Francisco Fernández Enríquez, de Séville (année 2000). La canastilla du paso, combine la sculpture du bois de sa couleur avec des applications de métal argenté, travail des ateliers des Fils de Juan Fernandez, de Séville. Les broderies des jupes-reniflards sont réalisées par l’artiste Jesús Rosado Borja d’Ecija.
Tunique des nazaréens : noire, cape blanche, capuchon blanc et cordon d’alfa. Costaleros : 35.

PROCESSION DE NOTRE PÈRE JÉSUS CAPTIF ET NOTRE DAME DES LARMES

PASO DE NOTRE PÈRE  JESUS CAPTIF

Le Titulaire de cette confrérie est un chef-d’œuvre du sculpteur sévillan Cayetano González, année 1947. Il a de particularité la Couronne d’épines, que l’artiste voulait déjà sculpter dans l’Image Sacrée de Jésus, encore Captif. Le paso de style baroque, sculpté par Antonio Martín, a été doré par José Luis Asencio. Actuellement, elle est restaurée par le doreur Miguel Santana Morato, de Séville. L’image a été restaurée en 1998 par le sculpteur sévillan Francisco Fernández Enríquez.
Tunique du corps des nazaréens : noire, cape blanche, capuchon noir et cordon d’alfa. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE DAME DES LARMES

Notre Dame des Larmes est portée en procession sur un dais brodé sur du velours de couleur “bordeaux”, œuvre de José Luis Asencio. Sur le plafond de la verrière, peinture ovale de Rafael Amadeo Rojas. Le travail de l’or du paso est l’œuvre des ateliers des Hijos de Juan Fernández, et l’ensemble des pichets de Villareal. L’image est d’un auteur anonyme du 18ème siècle.
Tunique des nazaréens : noire, cape blanche, capuchon blanc et cordon d’alfa. Costaleros : 30.

PASO DE NUESTRO PADRE JESÚS CAUTIVO (Fotografía: Nio Gómez)
PASO DE NUESTRA SEÑORA DE LAS LÁGRIMAS (Fotografía: Nio Gómez)
Confrérie du Saint Sacrement du Glorieux Patriarche San José et Confrérie de Pénitents de Notre Père Jésus de l’Amour lors de son Arrestation et María Santisima de la Conception 

PROCESSION DE L’OLIVIER

Paso de Notre Père Jésus de l’Amour lors de son Arrestation

PASO DE NUESTRO PADRE JESÚS CAUTIVO (Fotografía: Nio Gómez)
cONFRÉRIE: fervente Confrérie du très saint christ de la yedra – du lierre et notre-dame de la charité. église de sainte anne

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1959

www.hermandadyedraecija.com

PRocession du lierre

PASO DE TRÈS SAINT CHRIST DU LIERRE              

La Sainte Image du Christ de la Yedra qui est vénérée dans l’ancien couvent du Tiers Ordre franciscain (Santa Ana), dans le quartier populaire d’El Puente, est une œuvre attribuée à Juan de Mesa, datant d’environ 1630. Elle est transportée dans une procession de style baroque avec des candélabres, sculptés par Antonio Martín et dorés par Ángel de la Feria.
Tunique du corps des Nazaréens : tunique et cape vertes et manteau blanc. Costaleros : 29.

PASO DE NOTRE DAME DE LA CHARITÉ

Notre Dame de la Charité est une sculpture du sculpteur Francisco Buiza Fernández, de 1961. Dolorosa de style sévillan qui a fait sa première sortie pénitentielle en 1962 dans le paso sur lequel défilait Notre Dame de la Charité la Vierge de la Vallée. Avec le temps, la Confrérie a pu s’offrir un paso de palio de style sévillan, dont l’orfèvrerie a été réalisée dans les ateliers de Juan Fernandez. Les broderies des bannières, du dais et du manteau ont été réalisées par José Luis Asencio.
Tunique des Nazaréens : tunique et cape vertes et manteau blanc. Costaleros : 30.

PASO DEL SANTÍSIMO CRISTO DE LA YEDRA (Fotografía: Nio Gómez)
PASO DE NUESTRA SEÑORA DE LA CARIDAD (Fotografía: Nio Gómez)
CONFRÉRIE: CONFRÉRIE DU TRÈS SAINT-CHRIST DE L’EXPIRATION, DE NOTRE-DAME DES DOULEURS ET DE NOTRE PÈRE JÉSUS DE NAZARETH DE LA MISÉRICORDE (CONFRÉRIE DES ETUDIANTS). PAROISSE DE SANTIAGO EL MAYOR

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1579

www.hermandad-expiracion.es

PRPROCESSION DE L’EXPIRATION

PASO DE NOTRE PÈRE JÉSUS DE LA MISERICORDE 

Ce paso représente le mystère du passage de l’Évangile des reniements et des larmes de saint Pierre. L’image de Jésus Nazareno de la Misericordia, est une sculpture de Montes de Oca (XVIIIe siècle) et elle était en procession en 1833 avec la Confrérie, qui s’est réincorporée le 27 octobre 1996. La structure du paso ainsi que son panier, construits par l’atelier écijien d’Antonio Balmaseda Rodríguez e Hijos, et sa sculpture, une fois complètement terminée, seront dans le plus pur style baroque écijien, conçus par Rafael Amadeo Rojas. L’image de Saint Jean l’Évangéliste, chef d’œuvre du même auteur.
Tunique des nazaréens : tunique et manteau blancs ; capuchon blanc. Costaleros : 45.

PASO DU SAINT CHRIST DE L’EXPIRATION

Le Saint Christ de L’expiration est un chef-d’œuvre de Pedro Roldán (XVIIe siècle). Restauré en 1991 par José Rodríguez-Rivero Carrera. La marche est l’œuvre de l’ébéniste J. Belmonte (1965), sculptée par Antonio Martín et des reliefs avec des scènes de la Passion de A. Borrego avec polychromie de J. Ojeda. Les quatre évangélistes sont de Rafael Amadeo Rojas. Les jupes et les évents brodés sur du velours rouge sont conçus par José L. Asencio.
Tunique du corps des nazaréens : manteau et tunique blancs ; capuchon rouge. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE DAME DES DOULEURS

Attribué à La Roldana en 1713 et restauré en 1991 par José Rodríguez-Rivero Carrera. Marche inspirée du baroque écijien en métal argenté par Díaz Roncero, et en bois dans sa couleur par Moreno Anguita. L’éclatement, le cœur et la demi-lune en argent sterling provenant des poinçons de Franco (XVIIe siècle) et la couronne également en argent, apparemment par le même orfèvre. La broderie du manteau est de J. Ojeda.
Tunique du corps nazaréen : manteau et tunique blancs ; capuchon violet. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH (Photographie: Nio Gómez)
PASO DEL SANTÍSIMO CRISTO DE LA EXPIRACIÓN (Fotografía: Nio Gómez)
PASO DEL SANTÍSIMO CRISTO DE LA EXPIRACIÓN(Fotografía: Nio Gómez)
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS
confrérie: CONFRÉRIE SACRAMENTELLE ET ROYALE ARCHICONFRÉRIE DE PÉNITENTS DU COURONNEMENT D’ESPINES DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, DE SAINT MARC, DE SAINT ROCH, DU TRÈS SAINT CHRIST DE LA SANTÉ, DE NOTRE DAME DES DOULEURS, DU SACRÉ COEUR DE JÉSUS ET DE SAINT JEAN DE DIEU.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1563

www.hermandadsangil.es

Procession de san gil

PASO DU MYSTÈRE DU COURONNEMENT D’ESPINES DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST

L’image sainte provient d’un Ecce Homo (XVIIIe siècle) d’auteur anonyme. En 1991, il a été restauré et réformé par Rafael Amadeo Rojas qui a fait de nouveaux pieds. Les figures qui accompagnent M. de la Coronación sont des œuvres de Rafael Amadeo Rojas (1992-1998). Sculpture en bois de cèdre provenant des ateliers du sévillan Antonio Díaz (1991). Le candélabre des pare-brise. Dans les coins, les quatre évangélistes, œuvre du sévillan Antonio Castillo Lastrucci (1959).
Tunique du corps des nazaréens : Pourpre avec des boutons blancs, ceinturée d’une ceinture violette. Manteau blanc avec des revers violets. Armoiries de la Passion sur fond violet brodées sur l’épaule gauche. Capuchon court recouvert d’une capuche violette avec bouclier. Gants noirs. Costaleros : 45.

PASO DU TRÈS SAINT CHRIST DE LA SANTE

L’image la plus dévote du Christ de la Santé peut être placée à la fin de la période gothique andalouse, vers l’an 1500 environ. La sculpture est grandeur nature. Restaurée par Luis Álvarez Duarte en 1985, elle est portée dans une superbe procession de style néo-baroque, en bois d’acajou de Guinée dans sa couleur (1969), éclairée par quatre épaisses torches dans ses angles. Appliqués en argent sterling. Sur les jupes, des broches brodées en or fin.
Tunique du corps nazaréen : Pourpre avec boutons blancs, ceinture violette. Manteau blanc avec des revers violets. Armoiries de la Passion sur fond violet brodées sur l’épaule gauche. Capuchon court recouvert d’une capuche violette avec bouclier. Gants noirs. Costaleros : 35.

 PASO DE LA TRÈS SAINTE DAME DES DOULEURS

La Vierge des Douleurs est réalisée par José Montes de Oca, à la fin du XVIIe siècle. Restauré par Luis Álvarez Duarte en 1985. Le baldaquin, dont le travail d’or et d’argent provient des ateliers de Hijos de Juan Fernández de Sevilla, réalisé entre 1969 et 1977. La couronne est réalisée par Manuel de los Ríos, également de Séville (1982). Manteau de velours bleu, brodé à l’or fin par Ana Antúnez (1882). Plafond du dais brodé en or.
Tunique des Nazaréens : blanche avec des boutons bleu clair, avec une ceinture bleu clair. Manteau blanc avec des revers bleu clair. Armoiries de la Passion sur fond bleu clair brodées sur l’épaule gauche. Capuchon court recouvert d’un capuchon bleu clair avec armoiries. Gants blancs. Costaleros : 35.

PASO DU MYSTERE DU COURONNEMENT D’EPINES DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU MYSTERE DU COURONNEMENT D’EPINES DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST (Photographie: Nio Gómez)
PASO  DU TRES SAINT CHRIST DE LA SANTE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU TRES SAINT CHRIST DE LA SANTE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS (Photographie: Nio Gómez)
CONFRÉRIE: royale et fervente fraternité et confrérie de la pénitence du bienheureux saint françois de paule, du Très Saint Christ de la Sainte Colonne et de la Flagellation, Très Saint Christ à l’Etendard, Notre-Dame de l’Espérance et de l’Immaculée Conception de Marie.  Eglise de la Victoria.

Information: Année de  fondation de la Confrérie: 1570

www.hermandaddeconfalon.es

PROCESSION DEL CONFALÓN

PASO DU TRÈS SAINT CHRIST AU MYSTERE DE LA COLONNE SACRE ET DE LA FLAGELLATION  

La Sainte Image du Christ dans le Mystère de la flagellation sur la colonne (XVIe siècle), d’auteur anonyme, a été restaurée entre 1999-2000. Il est porté dans un cortège sculpté, doré et polychrome de style rococo par Pérez Calvo (1940). Le mystère est complété par deux sayons et un centurion romain de Rafael A. Rojas (1995).
Tunique du corps nazaréen : blanche, ceinture de velours rouge avec un blason. Costaleros : 35.

PASO  DU TRES SAINT CHRIST A l’ETENDARD

L’image vénérée du Saint Christ de Confalon (XVIe siècle), d’auteur anonyme, est de style Renaissance avec des influences gothiques et a été restaurée en 2000. Elle est clouée sur une croix en ébène avec incrustation de nacre, d’ivoire et d’écaille de tortue. Il est porté en procession dans le plus pur style écijien, (porté sur les épaules de ses frères en deux rangées) avec un piédestal baroque doré du XVIIIe siècle. Elle est éclairée par des candélabres en métal doré à l’or fin, et un pare-brise aux larmes de cristal de roche.
Tunique du corps des nazaréens : Blanche, ceinture en velours noir et armoiries dessus. Costaleros : 32

PASO DE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE

La procession de la Virgen de la Esperanza, d’auteur anonyme et restaurée entre 1997-1998, dans un magnifique paso de palio. Les broderies de “découpes” de tissu d’or sur velours vert en liaison harmonieuse avec le manteau sont l’œuvre de José Luis Asencio. Il convient de mentionner les peintures des Passionistes sur l’intérieur des bannières. Le travail de l’or de Villareal.
Tunique du corps des nazaréens : blanche, ceinture de velours vert et armoiries. Costaleros : 30.

PASO DU TRES SAINT CHRIST AU MYSTERE DE LA COLONNE SACRE ET DE LA FLAGELLATION  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU TRES SAINT CHRIST AU MYSTERE DE LA COLONNE SACRE ET DE LA FLAGELLATION (Photographie: Nio Gómez)
PASO  DU TRES SAINT CHRIST A L’ETENDARD (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU TRES SAINT CHRIST A L’ETENDARD (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE (Photographie: Nio Gómez)
CONFRÉRIE: TRÈS ANCIENNE ET TRES FERVENTE CONFRERIE ROYALE DU TRES SAINT CHRIST DU SANG ET NOTRE-DAME DES DOULEURS Paroisse de Santa Cruz.

Información: Año de fundación de la Hermandad: 1564.

PROCESSION Du sang

PASO DU TE SAINT CHRIST DU SANG

La Sainte Image du Saint Christ du Sang est un chef-d’œuvre de Gaspar del Águila, (1567) de style Renaissance, inspiré de celui de Saint Augustin de Séville. Son règlement a été approuvé en 1571, remplissant les sept années correspondantes pour sa sortie processionnelle. Elle est transportée dans une procession baroque conçue par José Belmonte d’Écija, sculptée par Antonio Martín et dorée par Antonio Díaz (tous deux de Séville). Dans les coins, il y a des candélabres et des évangélistes.
Tunique des nazaréens : rouge avec cape blanche et cordon d’alfa. Costaleros : 35.

PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS

La Vierge des Douleurs est l’œuvre du sculpteur Antonio Poz, de Cordoue (1853). Le travail de l’or et de l’argent du paso de palio est l’œuvre de Villareal. Les broderies sur velours marron sur le baldaquin et violet sur le manteau sont enrichies de broderies du XVIIIe siècle. Sur le devant se trouve une image de saint Augustin en argent sterling.
Tunique du corps des Nazaréens : tunique blanche avec cape rouge et cordon d’alfa rouge. Costaleros : 35.

PASO DU TE SAINT CHRIST DU SANG  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU TE SAINT CHRIST DU SANG (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TES SAINTE VIERGE DES DOULEURS (Photographie: Nio Gómez)
cONFRÉRIE: Royale et Vénérable Fraternité et Confrérie  de  Pénitents de Notre Père Jésus de Nazareth portant la Croix et de la Très Sainte Marie de la amargura (de l’amertume ou du CHAGRIN)« El Silencio » («Le Silence »)  Paroisse de Santa Cruz.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1666

www.elsilenciodeecija.com

PROCESsIoN de SILENCe

PASO DE NOTRE père JSESUS DE NAZARETH PORTANT LA CROIX

L’image miraculeuse de Jésus enlacé avec sa croix est attribuée au célèbre sculpteur Pedro Roldán (XVIIe siècle). Sa croix baroque est en argent sterling (XVIIe siècle) agrandie par Villareal selon son dessin original. Les pouvoirs, également en argent sterling (XVIIIe siècle), sont probablement de style rococo de Damián de Castro. Il porte une tunique avec de riches broderies d’or sur du velours violet dans le même style que la croix (XVIIIe siècle). Elle se déroule dans un sévère paso baroque, en bois sculpté dans sa couleur, taillé par Francisco Palos, de Puente Genil, qui est complété par dix lanternes et des médaillons en argent, tous provenant de l’atelier de Villareal (Séville).
Tunique du corps des nazaréens : pourpre, cape et capuchon noirs, cordon d’alfa ; chaussures noires. Costaleros : 30.

PASO DE LA TRÈS SAINTE MARIE DE L’AMERTUME (OU DE LA DOULEUR)

La Santísima Vierge de l’Amartume, œuvre d’Antonio Castillo Lastruccí (1964). Baldaquin de style sévillan, brodé en or et argent, œuvre de l’artiste Joaquín Ojeda d’Ecija. Les poutres sont fabriquées par Angula et les chandeliers par Villareal.
Tunique du corps du Nazaréen : identique à celle du Nazaréen. Costaleros : 30.

PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH PORTANT LA CROIX (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH PORTANT LA CROIX (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TRÈS SAINTE MARIE DE L’AMERTUME  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA TRÈS SAINTE MARIE DE L’AMERTUME (Photographie: Nio Gómez)
Confrérie: Illustre et très ancienne confrérie pontificale de notre pere jesus de nazareth, de la sainte croix de jerusalem, de la tres sainte marie des misericordes, de saint jean l’evangeliste et de SAINT FRANCOIS D’ECIJA. Église de San Juan

Information: Année de fondation de la Confrérie : 1959

www.hermandaddesanjuan.com

PROCESsIoN DE SAN JUAN

PASO DE NOTRE PÈRE JÉSUS DE NAZARETH

La Sainte Image de Jésus de Nazareth sur le chemin du Calvaire, est de l’école sévillane du XVIIe siècle, auteur inconnu, restaurée dans les années 60 du siècle dernier par Francisco Buiza et Joaquin Ojeda. Il est porté en procession avec une canastilla baroque réformée par Antonio Martín. Lanternes en métal doré de Villareal. Les quatre évangélistes sont de Ricardo Comas et les jupes en damas violet sont conçues et brodées par Joaquín Ojeda.
Tunique du corps des nazaréens : noire avec cape rassemblée dans la ceinture, capuchon noir ; la croix de Jérusalem en rouge. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE DAME DES MISERICORDES

La vierge des Misericordes accompagnée de San Juan, sont l’œuvre de Ricardo Comas, de style sévillan. Image de San Juan du même auteur et du même style. L’orfèvrerie complète du magnifique paso de palio, est l’œuvre de Villareal. Le manteau de velours bleu avec des broderies dorées est de Juan Manuel Rodríguez Ojeda de Séville. Les baldaquins brodés d’or sur velours marron sont conçus par Joaquín Ojeda et le baldaquin avec broderie du XVIIIe siècle sur velours marron, ils ont un médaillon en argent avec le couronnement de la Sainte Vierge brodé en or et en soie.
Tunique du corps du Nazaréen : identique à celle du Nazaréen. Costaleros : 30.

PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE PERE JSESUS DE NAZARETH (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DES MISERICORDES (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DES MISERICORDES (Photographie: Nio Gómez)
Confrérie: Confrérie de Notre Père Jésus Sans CEINTURE DE corde, Notre-Dame de la Foi et Cœurs Sacrés de Jésus et de Marie.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1977

www.jesussinsoga.com

PROCESsIoN JéSUS SANS CEINTURE DE CORDE

PASO DE NOTRE PÈRE JÉSUS SANS CEINTURE DE CORDE

La Sainte Image du Christ est l’œuvre de Miguel de Vilches, d’Écija, de 1597, de style maniériste ; restaurée en 1992. Le mystère est complété par deux Romains sculptés en 1959 par Guillermo Riego et un sayon restauré par Rafael Amadeo Rojas. La canastilla est une œuvre d’Écija du XVIIIe siècle, de style baroque, totalement dorée, avec des candélabres de pare-brise en or ; quatre images de Passionistes dans les angles. La procession est portée à l’ancienne, à la manière des “andas” par les frères costaleros.
Tunique du corps des nazaréens : blanche, capuchon noir, cape noire, chaussures et gants noirs, ceinture noire. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE DAME DE LA PIETÀ

L’ancienne et pieuse image de la Vierge de la Pietà est d’un auteur anonyme, peut-être du XVIe siècle, elle a été restaurée par Ricardo Comas en 1992. La Vierge est accompagnée de Saint Jean l’Évangéliste, restauré par Rafael Amadeo Rojas. Elle a été offerte par Fray José de la Escalera Fernández de Córdoba en 1751. La Vierge est accompagnée tous les deux ans par Saint Jean l’Évangéliste, du 19ème siècle. L’orfèvrerie est de Villareal et les candélabres d’Hermanos Fernández. Les broderies de tissus d’or et d’argent, tant du manteau que du plafond et du baldaquin, sont l’œuvre de J. Ojeda.
Tunique du corps des nazaréens : Blanche avec capuchon noir, cape noire, chaussures et gants noirs, ceinture noire. Costaleros : 30.

PASO DE NOTRE PERE JESUS SANS CEINTURE DE CORDE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE PERE JESUS SANS CEINTURE DE CORDE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA FOI (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA FOI (Photographie: Nio Gómez)
CONFRÉRIE: TRÈS ANCIENNE ET TRES FERVENTE CONFRERIE ROYALE DE NOTRE DAME DE LA PIETE ET TRES SAINT CHRIST DE L’EXALTATION SUR LA CROIX Eglise du Couvent de la Merced.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1509.

PROCESsIoN DE LA PIetÀ

PASO du très saint christ de l’exaltation sur la croix

L’invocation est donnée par une tradition légendaire par laquelle la Vénérable Image de la toile de la chapelle extérieure de l’église de Santa Barbara, par laquelle Jésus a donné son cordon à un homme nécessiteux, le transformant de l’alfa en or afin qu’avec l’argent, guérir sa femme malade. La sculpture de Jésus est l’œuvre de José Montes de Oca datée de 1733 et provient de l’ancien couvent de San Gregorio. Cette image est portée en procession avec une croix, sans cintre, sur une marche néo-baroque en bois sculpté dans sa couleur sombre avec des cartouches, des crêtes, des moulures et des hachons dorés.
Tunique du corps des Nazaréens : Tunique blanche sans cingulum, bonnet blanc sans cardigan et armoiries de la confrérie au centre. Des chaussures foncées. Costaleros : 35.

PASO DE NOTRE DAME DE LA PIETE

La Vierge de la Foi est une œuvre anonyme du XVIIe siècle qui provient du couvent de San Pablo et Santo Domingo et pendant la procession du XVIIe et XVIIIe siècle comme le titulaire dans la défunte Confrérie du Christ Recumbent du couvent. Maintenant il le fait en phase avec la sculpture de Francisco Palos des années 80 du siècle dernier.
Tunique du corps des Nazaréens : tunique blanche sans cintre, capuchon blanc sans gilet et écusson de la confrérie au centre. Des chaussures foncées. Costaleros : 30.

 

PASO DU TRES SAINT CHRIST DE L’EXALTATION SUR LA CROIX (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU TRES SAINT CHRIST DE L’EXALTATION SUR LA CROIX (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA PIETE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA PIETE (Photographie: Nio Gómez)
confrérie: CONFRéRIE SACRAMENTELLE DE NOTRE DAME DU CARMEN, CONFRERIE DE PENITENTS DU TRES SAINT CHRIST DE LA MISERICORDE, DE  NOTRE PERE JESUS DESCENDU DE LA CROIX SUR LE PASO DE MYSTERE DE SON SAINT SUAIRE  ET DE LA TRES SAINTE MARIE DE LA PIETE  Eglise de LOS Descalzos (des Déchaussés).

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1989.

PROCESsIoN DU SAINT SUAIRE

PASO DU LINCEUL SACRE

L’image de Nuestra Señora de la Piedad, une image douloureuse anonyme du XVIIIe siècle, restaurée en 1991 par D. Manuel Ramos Corona, l’image qui représente María Salomé était la Dolorosa qui était en procession depuis le XVIIe siècle, ainsi que l’image de María la de Cleofas, qui était également une Dolorosa. San Juan Evangelista est une œuvre du sculpteur sévillan Fernando Murciano Abad, réalisée en 1998. La conception et la sculpture du paso sont réalisées par le sculpteur sévillan D. Pedro Manuel Benítez Corrión.
Tunique du corps des Nazaréens : marron, avec scapulaire carmélite. Capuche de couleur crème avec les armoiries de la confrérie. Costaleros : 35.

PASO DU LINCEUL SACRE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU LINCEUL SACRE (Photographie: Nio Gómez)
cONFRÉRIE: ROYALE, TRÈS ILLUSTRE, ANCIENNE ET NOBLE CONFRÉRIE DES NAZARÉENS DE NOTRE DAME EN CONSIDÉRATION DE SES ANGOISSES ET DE SA SOLITUDE, SAINTE SÉPULTURE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST ET DU DOUX NOM DE JÉSUS. PAROISSE DE NOTRE DAME DE CARMEN.

Information: Année de fondation de la Confrérie: 1492

www.soledadecija.es

PROCESsIoN de la sainte sépulture

PASO DE LA CINQUIÈME ANGOISSE

Paso

qui représente l’angoisse de la Vierge Marie lorsqu’elle recueille sur ses genoux le corps mortifié et sans vie de NOTRE Seigneur Jésus-Christ. Les personnages de ce mystère sont en bois de cèdre véritable et polychrome. L’ensemble est surmonté d’une croix en bois recouverte de feuilles d’écaille de tortue avec incrustations d’argent du XVIIIe siècle. La sculpture du paso, en bois d’acajou dans sa couleur, est de style baroque et les appliques en argent sterling.
Tunique du corps des nazaréens : couleur blanche, cape et capuchon noirs en velours noir avec passepoil blanc ; ceinture également en velours noir. Les manteaux portent le blason de la Confrérie sur l’épaule gauche. Costaleros : 30.

PASO DU SAINT ENTERREMENT DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST. 

La vénérée Image de Jésus dans son Saint Sépulcre, est de style gothique tardif, entre les XIVe et XVe siècles d’auteur inconnu. Le sculpteur veut exprimer l’absence de mouvement typique des cadavres, bien qu’elle transmette une certaine tension. Les mains sont sur les genoux sans s’y appuyer ; les jambes sont pliées et ne sont soutenues que par les talons ; le visage du Christ semble placidement endormi. Restauré à l’Escuela Superior de Bienes Culturales de Madrid en 1996.
Tunique du corps nazaréen : couleur blanche, cape noire et capuche en velours noir avec passepoil blanc ; ceinture également en velours noir. Les manteaux portent sur l’épaule gauche le blason de la Confrérie. Ce paso est porté sur des roues.

PASO DE NOTRE DAME DE LA SOLITUDE. 

Elle représente la Vierge Marie toute seule, portant dans ses mains la couronne d’épines et le linceul porté par son fils, NOTRE Seigneur Jésus-Christ. Il est représenté tel qu’il apparaît au verset 1 du chapitre 12 de l’Apocalypse. La Virgen de la Soledad, belle Dolorosa ecijana XVIIIe siècle, chandelier -qui est le même- en image de robe, avec des cheveux naturels attribués à Luisa Roldán (La Roldana) XVIIIe siècle.
Tunique du corps des nazaréens : couleur blanche, cape et capuchon noirs en velours noir avec passepoil blanc ; ceinture également en velours noir. Les manteaux portent le blason de la Confrérie sur l’épaule gauche. Costaleros : 35.

Tunique des nazaréens : tunique blanche, cape noire et capuche en velours noir avec passepoil blanc. Ceinture en velours noir. Les manteaux portent sur l’épaule gauche le blason de la Confrérie.

PASO DE LA CINQUIÈME ANGOISSE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA CINQUIÈME ANGOISSE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU SAINT ENTERREMENT DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST. (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU SAINT ENTERREMENT DE NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST. (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA SOLITUDE.  (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE NOTRE DAME DE LA SOLITUDE. (Photographie: Nio Gómez)
cONFRÉRIE: Confrérie du TRES Saint-Sacrement, DE la résurrection glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ, DE la Vierge de la Joie et de Sainte Marie-Madeleine.

Information: Paroisse de Santa Cruz. Anée de fondation de la Confrérie: 1601

www.hermandadresucitado.org

PROCESsIoN du ressucite 

PASO DU CHRIST RESSUCITE

L’image sacrée du triomphe du Christ ressuscité est l’œuvre d’un auteur anonyme du XVIe siècle et restaurée par Ricardo Comas. Ses premières règles datent de 1601, la confrérie étant liée à la célébration du jour de la Croix depuis cette année-là. Elle a reçu plusieurs bulles de Sa Sainteté Grégoire XIII (1580), Grégoire XIV (1591), Clément VIII (1604) et Paul V (1610). Il a été refondé en 1979 en gardant le titre de Sacramental et Résurrection. Les présentes règles datent du 2 février 1990.
Tunique du corps des nazaréens : couleur crème, cape blanche avec une bande rouge prise sur l’épaule gauche. Costaleros : 40.

PASO DE LA VIERGE DE LA JOIE

La Santísima Virgen de la Alegría, dont le paso est porté par des sœurs costaleras, est l’œuvre de l’artiste sévillan Antonio Dubé de Luque de 1988. Le devant de la canastilla fabriquée dans les ateliers de l’Orfebrería Andaluza de Manuel de los Ríos, Séville.
Tunique du corps des Nazaréens : couleur crème, cape blanche avec une bande bleue prise sur l’épaule gauche. Costaleras : 35.

PASO DU CHRIST RESSUCITE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DU CHRIST RESSUCITE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA VIERGE DE LA JOIE (Photographie: Nio Gómez)
PASO DE LA VIERGE DE LA JOIE (Photographie: Nio Gómez)