Couvents

COUVENT DE SAINTE FLORENTINE

Il appartient à l’ordre des Religieuses Dominicaines depuis sa fondation en 1461. Des réformes successives ont masqué l’ancienne construction, le cloître principal étant édifié au XVIIIe siècle et l’église remaniée de nouveau au début du XVIIIe. La cour du XVIIe est de forme carrée avec deux étages avec galerie sur ses 4 côtés, avec des arcs de plein cintre au-dessus de colonnes toscanes. Le portail est réalisé en pierre blanche de Estepa, avec des statues évoquant Saint Dominique et Sainte Florentine. La Communauté des Mères Dominicaines qui habite le couvent élabore divers produits de pâtisserie artisanale, les plus connus étant les fameux « Bizcochos marroquies », une recette originale fabriquée à Ecija depuis le XVIIIe siècle.

Adresse: Rue Sta. Florentina, 12, 41400, Écija (Séville)

COUVENT DE LA MISERICORDE

Le Couvent de la Miséricorde a été fondé à Ecija en 1509 près de l’intersection des routes de Cordoue et de Palma del Rio, au passage du pont sur le fleuve Génil. Le Couvent reçut l’agrément de la part de la Reine de Castille, Juana I la Loca –Jeanne I la Folle-. L’Ordre de Notre Dame de la Miséricorde fut créé en 1218 pour racheter des captifs chrétiens prisonniers des musulmans dans les prisons d’Afrique du Nord, tâche soutenue par la Couronne d’Aragon.

Après avoir subits de graves dommages suite à l’inondation du Génil en 1543, l’Ordre se déplaça vers son emplacement actuel. L’Ordre profita de ce nouvel emplacement jusqu’à la sécularisation puis fut cédé en 1895 à la Communauté des Filles de Maria Auxiliadora (Salésiennes).

Du couvent et de l’église, on a conservé presque toutes les dépendances bien que transformées pendant les XVII et XVIIIe siècles, le cloître étant le plus remarquable. Le campanile fut construit vers 1630 environ ; on a réutilisé les matériaux provenant de la destruction du donjon almohade des XII et XIIIe siècles, donjon voisin de la porte de Estepa toute proche.

 

Adresse: Rue de la Merced, 4, 41400 Écija (Séville)

COUVENT DES FRANCISCAINES CONCEPTIONISTES (LES MARROQUIES)

Le couvent est familièrement connu sous le nom de « Les Marroquies» en souvenir du nom de sa fondatrice Doña Francisca Marroqui, qui fonda le couvent des Religieuses Déchaussées de La Immaculée Conception de Notre Dame en 1599.L’église n’a qu’une seul nef et est recouverte par un plafond à caissons décoré avec des entrelacs de l’époque de la fondation. Il faut également mentionner les stucs baroques de l’ensemble.

Le campanile, réalisé en 1760, est d’un style intermédiaire entre le campanile et la tour. Il est fait d’un fût quadrangulaire en briques adossé à un clocher triangulaire, avec des décorations en briques taillées et des azulejos.

Adresse: Rue Secretario Armesto, 4A, 41400, Écija (Séville)

COUVENT DE LA VISITATION DE SAINTE ISABELLE

Son origine remonte à l’époque o des maisons situées rue Emparedamiento, à côté de l’Eglise de Santiago, ou des femmes aidaient des femmes « égarées » à modifier leur vie. En 1570, elles déménagèrent vers le lieu occupé aujourd’hui par le couvent. L’église a été consacrée le 13 mai 1573, sous l’invocation de la Visitation de Notre Dame Sainte Isabelle. L’église possède un plafond à caissons avec des entrelacs mudéjars du XVIe siècle. Le portail inauguré en 1775 est réalisé en marbre blanc avec des incrustations de marbre noir et dans la partie supérieure se trouve une sculpture de la Visitation de Sainte Isabelle, surmontée par un blason de l’ordre des Minimes de Saint François de Paule. Le cloître de forme carrée possède une galerie avec arcs trilobés, avec, au centre, une fontaine en marbre de forme octogonale. Le campanile, placé à un angle, est décoré avec des motifs en briques taillée et des azulejos ; il passe presqu’inaperçu vu l’étroitesse de la rue.

Adresse: Rue Padre García Tejero, 2, 41400, Écija (Séville).

COUVENT DE LA DIVINE BERGERE (SŒURS DE LA CROIX)

Le couvent de la Divine Bergère a appartenu aux Pères Capucins depuis 1655 jusqu’à la sécularisation, étant cédé en 1924 à la Communauté des Sœurs de la Croix. L’église d’une seule nef est en forme de croix latine avec des chapelles latérales.

Adresse: Rue Sta. Ángela de la Cruz, 20, 41400, Écija (Séville).

COUVENT DE SAINT JOSEPH (LAS TERESAS)

La Communauté des Carmélites Déchaussées loua en 1641 à la marquise de Almenara, le Palais des Comtes de Palma. Elles l’achetèrent plus tard pour 12 000 ducats, pour en faire une église et un couvent entre 1643 et 1655.

Des vestiges de l’ancien palais mudéjar des Comtes de Palma sont conservés à l’intérieur des bâtiments, ils sont très nombreux et importants. Sont restées les structures et l’organisation originale de l’espace, les cours avec galeries et la prédominance des proportions carrées ainsi que la décoration de stucs.

La construction du portail fut commandée au XVe siècle par D. Lorenzo Suarez de Figueroa, Premier Comte de Feria qui possédait des domaines dans des villages proches de la frontière avec le Portugal d’où une influence du style manuélin dans l’utilisation des motifs marins.

Adresse: Rue San Antonio S/N, 41400, Écija (Séville).

MONASTERE ROYAL DE SAINTE INES DE LA VALLE

Depuis ses origines, il appartient à la Communauté des Clarisses de Saint François. Le premier emplacement de la fondation fut à l’extérieur de la ville, pour s’installer en 1487 à l’emplacement actuel. Parmi les bienfaiteurs du couvent il faut évoquer en premier la Reine Isabelle la Catholique qui le choisit pour se loger pendant qu’elle cherchait des fonds pour financer la guerre de Grenade. L’Impératrice Marie d’Autriche et l’Infante Isabelle Claire Eugénie ainsi que le Chapitre de la ville firent aussi d’importants dons au couvent. Le Chapitre appuya économiquement les religieuses quand, suite à une catastrophe, elles avaient perdu une partie du couvent comme lors de l’incendie de1622 et les inondations du Génil en 1626.

L’église est une nef unique à laquelle on accède par un portail réalisé en pierre de Estepa. Un second portail a été muré dans les années 60 pour placer en son centre une niche afin de vénérer l’apparition de la Vierge de Fatima aux bergers. Les religieuses de la Communauté fabriquent des produits traditionnels de pâtisserie sur commande.

Adresse: Rue Mayor, 37, 41400, Écija (Séville).